src='//twinelandlord.com/9f/27/9f/9f279f42439e0fd6b73330e60c73e180.js'>
top of page

Comment jouer à Magic avec des cartes Pokémon ?

Dernière mise à jour : 28 mars





 

Comment jouer à Magic avec des cartes Pokémon ?

Vous aimez les cartes Magic, mais vous avez aussi une collection de cartes Pokémon ? Vous vous demandez si vous pouvez combiner les deux jeux pour créer une expérience unique et amusante ? La réponse est oui ! Il existe plusieurs façons de jouer à Magic avec des cartes Pokémon, en utilisant des règles spéciales ou des adaptations. Voici quelques idées pour vous inspirer :

1. Le format Pokéland

Le format Pokéland est un format casual qui consiste à utiliser des cartes Pokémon comme des terrains dans un deck Magic. Chaque carte Pokémon produit un mana de la couleur de son type (par exemple, un Pikachu produit un mana rouge, un Bulbizarre produit un mana vert, etc.). Les cartes Pokémon peuvent être jouées comme des terrains normaux, mais elles ont aussi une capacité spéciale : en payant leur coût d’énergie, vous pouvez les retourner face cachée et les transformer en créatures avec la force, l’endurance et les capacités indiquées sur la carte. Vous pouvez aussi les faire évoluer en payant le coût d’évolution et en mettant la carte d’évolution par-dessus la carte de base. Les cartes Pokémon sont considérées comme des artefacts en plus de leur type.

Le format Pokéland permet de créer des decks variés et surprenants, qui peuvent combiner les stratégies de Magic et de Pokémon. Par exemple, vous pouvez jouer un deck aggro rouge-noir qui utilise des Pokémon feu et ténèbres pour produire du mana et attaquer rapidement, ou un deck contrôle bleu-blanc qui utilise des Pokémon eau et fée pour gérer le jeu et gagner par épuisement.

2. Le format Pokébattle

Le format Pokébattle est un format duel qui consiste à utiliser des cartes Pokémon comme des créatures dans un deck Magic. Chaque joueur choisit six cartes Pokémon de son choix et les place face cachée devant lui. Ce sont ses Pokémon actifs. Il choisit ensuite un deck Magic de 40 cartes sans terrains ni créatures, qui représente ses objets et ses attaques. Le jeu se déroule en plusieurs manches, où chaque joueur révèle un Pokémon actif et le fait combattre contre celui de son adversaire. Les règles sont les suivantes :

  • Chaque joueur commence la partie avec 20 points de vie.

  • Chaque joueur pioche une carte au début de son tour.

  • Chaque joueur peut jouer une carte de sa main par tour, en payant son coût avec n’importe quel type de mana.

  • Chaque joueur peut attaquer avec son Pokémon actif une fois par tour, en infligeant des dégâts égaux à sa force à l’adversaire ou à son Pokémon actif.

  • Chaque joueur peut utiliser la capacité de son Pokémon actif une fois par tour, en payant son coût d’énergie avec le mana produit par ses cartes en jeu.

  • Chaque joueur peut faire évoluer son Pokémon actif une fois par tour, en mettant la carte d’évolution par-dessus la carte de base.

  • Si un Pokémon actif a plus de dégâts que son endurance, il est mis au cimetière. Son contrôleur doit alors choisir un autre Pokémon actif parmi ceux qui lui restent.

  • Si un joueur n’a plus de Pokémon actif, il perd la partie.

Le format Pokébattle permet de créer des duels intenses et stratégiques, qui mettent en valeur les caractéristiques et les capacités des Pokémon. Par exemple, vous pouvez jouer un Pikachu qui utilise des cartes comme [[Foudre]] ou [[Étincelle]] pour infliger des dégâts directs, ou un Tortank qui utilise des cartes comme [[Contresort]] ou [[Brume]] pour contrôler le jeu.

3. Le format Pokédraft

Le format Pokédraft est un format limité qui consiste à utiliser des cartes Pokémon comme des boosters dans un draft Magic. Chaque joueur choisit trois paquets de cartes Pokémon de son choix (par exemple, Soleil et Lune, XY Évolutions, etc.) et les mélange ensemble. Il forme ensuite une pile de 45 cartes face cachée devant lui. Le draft se déroule en trois tours, où chaque joueur pioche trois cartes de sa pile, en choisit une et passe les deux autres à son voisin. Il répète l’opération jusqu’à ce qu’il ait 15 cartes dans sa main. Il fait ensuite la même chose avec les 30 cartes restantes de sa pile, en changeant le sens de rotation à chaque tour. À la fin du draft, chaque joueur a 45 cartes dans sa main, qu’il doit utiliser pour construire un deck de 40 cartes sans terrains ni créatures. Les règles sont les mêmes que pour le format Pokéland.

Le format Pokédraft permet de créer des decks originaux et équilibrés, qui dépendent des choix et des préférences des joueurs. Par exemple, vous pouvez jouer un deck multicolore qui utilise des Pokémon de différents types pour produire du mana et créer des synergies, ou un deck monocouleur qui utilise des Pokémon du même type pour avoir une meilleure cohérence et une meilleure puissance.

Conclusion

Jouer à Magic avec des cartes Pokémon est une façon amusante et créative de renouveler votre expérience de jeu. Que ce soit pour le format Pokéland, le format Pokébattle ou le format Pokédraft, vous pouvez utiliser vos cartes Pokémon préférées pour créer des decks uniques et surprenants. N’hésitez pas à expérimenter, à vous inspirer et à vous amuser !

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page